5
(1)

Par rapport à la création d’une entreprise en France, la domiciliation reste une obligation que tout créateur d’entreprises doit réaliser en 2022.

En effet, l’immatriculation, c’est l’étape finale par rapport à la création d’une entreprise. Les démarches obligatoires sont nombreuses en fonction de la forme juridique de l’entreprise, mais la domiciliation est toujours obligatoire quel que soit le statut juridique ou la forme de l’entreprise à créer.

Pour cela, dans cet article on vous exposera tout ce qu’il faut savoir sur la domiciliation d’une entreprise en France en 2022. Par ailleurs, on vous donnera tout ce qu’il faut savoir sur les différentes possibilités relatives à la réalisation de l’obligation de domiciliation d’une entreprise dans ce pays.

La domiciliation : qu’est-ce c’est et de quoi il s’agit ?

Quand on parle de la domiciliation, il faut toujours avoir en tête qu’il s’agit du siège social d’une entreprise. En effet, la domiciliation, comme ce qu’il a été exposé dans l’introduction, est une obligation légale pour tout entrepreneur en phase de création de leur entreprise.

Elle consiste à attribuer une adresse réelle et physique à l’entreprise. Plus précisément, il s’agit s’installer l’entreprise à une adresse pour que cette dernière soit son siège social.

Par ailleurs, en plus d’être l’adresse du siège social de l’entreprise, l’adresse de domiciliation d’une entreprise c’est aussi l’adresse qui sera inscrite dans tous ses documents officiels, c’est-à-dire que l’adresse de domiciliation c’est l’adresse administrative, postale et commerciale d’une entreprise.

À noter : même si certaines entreprises ont une seule adresse pour son siège social et son lieu d’exploitation, il faut faire attention à ne pas confondre ces deux adresses.

D’ailleurs, il est obligatoire pour une entreprise d’avoir un siège social et l’adresse de domiciliation doit être publiée au moment de la création de l’entreprise. Par contre, il n’est pas obligatoire pour une entreprise d’avoir un lieu d’exercice d’activités (lieu d’exploitation) fixe.

L’adresse domiciliation doit aussi être choisie par l’entrepreneur après mûre réflexion. En effet, le lieu de réalisation de toutes les formalités relatives à la vie de l’entreprise dépend de son adresse de domiciliation.

Sans une adresse de domiciliation, l’entrepreneur n’aura pas la possibilité de connaitre le greffe du tribunal de commerce ainsi que le centre de formalités des entreprises dont l’entreprise dépendra.

En plus d’être une obligation pour l’entrepreneur, la domiciliation peut contribuer au développement économique d’une entreprise du fait que l’image de l’entreprise peut dépendre de l’image de lieu de domiciliation de celle-ci.

Dans ce cas, il est toujours important pour l’entrepreneur de domicilier son entreprise dans une ville qui peut offrir une image prestigieuse à cette dernière. De plus, le choix de l’adresse de domiciliation peut permettre à l’entreprise de faire une économie par rapport à la taxe obligatoire qui est la CFE ou la cotisation foncière des entreprises.

Cette taxe dépend de la ville où l’entreprise est domiciliée. C’est-à-dire que le taux de la CFE changement en fonction du lieu où l’entreprise est domiciliée. Il est donc possible pour l’entreprise d’être domicilié dans une ville proposant un taux qui permet à celle-ci de faire des économies.

Domicilier une entreprise en France, les diverses solutions

Pour domicilier une entreprise en France, il faut savoir que l’entrepreneur a de nombreuses alternatives.

De plus, il faut savoir que même si la domiciliation est une obligation légale pour l’entrepreneur, ce dernier a tout de même la possibilité de choisir librement l’adresse de domiciliation de son entreprise ainsi que la manière dont l’adresse sera attribuée à cette dernière tant que la solution est légale.

  • Domiciliation en France, au domicile du représentant de l’entreprise

En effet, pour domicilier une entreprise en France en 2022, l’utilisation du domicile du dirigeant de l’entreprise pour domicilier une entreprise est toujours possible.

Pour domicilier une entreprise au domicile de son dirigeant, il faut que l’entrepreneur face attention, car dans la mesure où une disposition législative ou une clause contractuelle interdit l’installation du siège social de l’entreprise à l’adresse personnelle du dirigeant de celle-ci, la domiciliation ne pourra pas être permanente.

En effet, la domiciliation sera possible que pour une période de 5 ans. Par contre, si aucune disposition n’interdit la domiciliation, alors elle pourrait être permanente.

En outre, même si la domiciliation à l’adresse personnelle du dirigeant est possible pour l’entreprise, ce n’est pas toujours le cas par rapport à l’utilisation du domicile du dirigeant comme lieu d’exercice de l’activité.

En effet, dans certaines villes de France, il n’est pas possible d’exercer son activité à son domicile, ou que l’exercice de l’activité est sous certaines conditions.

Néanmoins, l’utilisation de l’adresse du domicile du dirigeant comme adresse de domiciliation peut être avantageuse du fait que l’entrepreneur n’aura pas de soucis concernant la recherche d’adresse ou concernant le paiement d’un loyer, car cette solution est souvent gratuite.

  • Domiciliation en France, dans un local commercial

Pour les entreprises qui ont besoin d’un local pour l’exercice de leur activité, il est possible pour ces dernières d’utiliser l’adresse de ce local pour sa domiciliation.

En effet, certaines activités nécessitent l’utilisation d’un local pour la réception des clients ou pour le stockage des produits. Dans ce cas, l’entreprise peut louer le local en signant un bail ou il peut utiliser un local dont elle est la propriétaire.

Cette solution peut être avantageuse par rapport à la visibilité de l’entreprise du fait que les locaux commerciaux sont souvent situés dans des places favorisant la visibilité de l’entreprise. Néanmoins, le loyer de ces locaux peut être cher.

  • Domiciliation en France, par la domiciliation collective et commerciale

Pour domicilier une entreprise en France, l’entrepreneur peut choisir la domiciliation collective ou la domiciliation commerciale. Par rapport à la domiciliation collective, l’entrepreneur a la possibilité de domicilier son entreprise auprès d’une pépinière d’entreprises, dans un centre d’affaires ou encore dans un espace de coworking.

Ces solutions permettent à l’entreprise d’avoir une adresse souvent dans des quartiers d’affaires facilement. Cette solution peut être avantageuse du fait que ces centres d’affaires proposent des services d’accompagnement par rapport au développement de l’entreprise. De plus, l’accompagnement peut être personnalisable en fonction des besoins de l’entreprise.

Par rapport à la domiciliation commerciale, cette solution est proposée par une société de domiciliation. Tout comme la domiciliation collective, la domiciliation commerciale permet à l’entreprise d’être domiciliée dans un quartier permettant à l’entreprise d’avoir une image de prestige.

De plus, les sociétés de domiciliation proposent des services annexes à la domiciliation telle que la gestion du courrier de l’entreprise, la gestion de son agenda avec une permanence téléphonique, la location de bureaux pour les dirigeants d’entreprises ou de salles de réunion ou encore les services par rapport à la réalisation des formalités juridiques ou administratives.

Pour domicilier une entreprise en France par la domiciliation collective ou commerciale, l’entrepreneur doit signer une convention ou un contrat de domiciliation avec l’agence de domiciliation.

Domiciliation d'entreprise en France

Cet article était-il utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 5 / 5. Décompte des votes : 1

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à évaluer ce message.