0
(0)

Durant les études, beaucoup sont les étudiants qui désirent ou projettent de créer leur propre entreprise. En effet, plus de 50 % des étudiants pensent créer une entreprise durant leur cursus académique.

Par ailleurs, on peut se demander : est-il possible d’être entrepreneur et créer une entreprise en étant étudiant ?

La réponse à cette question est simple : oui, il est tout à fait possible de créer une entreprise même si on est étudiant.

Pour cela, certaines démarches sont à réaliser par l’étudiant afin de se lancer dans l’entrepreneuriat avec le statut d’étudiant-entrepreneur.

En étant étudiants : comment créer son entreprise ?

 

Tout d’abord, il faut savoir qu’en 2014 pour aider les étudiants qui projettent de créer leur entreprise durant leurs années d’études, le statut d’étudiant-entrepreneur a été créé.

Ce statut permet en effet à une personne qui a la qualité d’étudiant de procéder à la création d’une structure juridique (start-up) pour exercer une activité sans perdre son statut d’étudiant.

Le statut étudiant-entrepreneur : qu’est-ce que c’est ?

 

Par définition, le statut étudiant-entrepreneur est un statut accessible aux étudiants âgés de moins de 28 ans qui ont leur bac. Pour bénéficier de ce statut, l’étudiant doit tout de même le renouveler annuellement et cela jusqu’à la fin de ses études.

Par ailleurs, il est tout à fait possible pour l’étudiant de renouveler ce statut juste après l’obtention de son diplôme à condition que l’étudiant procède directement à la création de son entreprise.

Grâce à la création du statut étudiant-entrepreneur, de plus en plus d’étudiants ont choisi de procéder à la création de leur entreprise.

Quels sont les avantages du statut étudiant-entrepreneur ?

 

Avec le statut d’étudiant-entrepreneur, l’étudiant a la possibilité de bénéficier des différentes aides par rapport à son statut d’étudiant, mais aussi par rapport à son statut d’entrepreneur. En effet, l’étudiant a la possibilité de jouir d’un accompagnement durant la réalisation des démarches et formalités de création de l’entreprise.

Par rapport à son statut d’étudiant, ce dernier a la possibilité de bénéficier d’un aménagement de son cursus par rapport à l’exercice de son activité en étant entrepreneur. Par ailleurs, l’étudiant pourra directement utiliser la création de son entreprise en tant que stage de fin d’études pour obtenir son diplôme.

Comme ce qui a été évoqué précédemment, l’étudiant a la possibilité de renouveler son statut d’étudiant-entrepreneur après l’obtention de son diplôme et que ce dernier procède à la création de son entreprise, il pourra encore bénéficier des aides accordées aux étudiants tels que la sécurité sociale des étudiants, les bourses d’études, de plus il peut bénéficier des tarifs pour les étudiants concernant les transports ainsi que les activités.

Où s’adresser pour créer son entreprise en étant un étudiant ?

 

Durant les années d’études de l’étudiant, ce dernier a la possibilité de s’adresser au pôle étudiant pour l’innovation, le transfert et l’entrepreneuriat ou PEPITE s’il souhaite ou s’il décide de procéder à la création de son entreprise.

Cette entité proposera à l’étudiant un accompagnement personnalisable. En effet, PEPITE est une structure créée uniquement pour les étudiants, plus précisément pour apporter des conseils, un financement ou encore des formations aux étudiants par rapport à leurs projets de création d’une entreprise. PEPITE dispose d’un site internet qui est : www.pepite-france.fr que les étudiants peuvent visiter pour avoir plus d’informations.

En outre, cette structure organise souvent des évènements pour aider les étudiants-entrepreneurs. Lors de ces évènements, les étudiants-entrepreneur ont la possibilité d’être regroupés dans un salon pour que ces derniers puissent faire des échanges non seulement entre étudiants mais aussi avec des entrepreneurs.

Créer une entreprise en étant étudiant : les démarches administratives à suivre

 

Pour créer une entreprise, il ne suffit pas de trouver une activité à exercer, mais il faut aussi procéder à la création d’une structure juridique.

Avant de procéder à la création de la structure, il est important pour l’étudiant de bien prendre le temps de bien élaborer son projet même s’il a la possibilité de bénéficier des divers accompagnements par des spécialistes ou des tuteurs pour l’enseigner ou encore de bénéficier d’un financement du projet.

Pour avoir le statut d’étudiant-entrepreneur, l’étudiant doit constituer un dossier pour faire une demande qui est a déposé sur la plateforme https://snee.esr.gouv.fr/. La demande sera étudiée par un comité d’engagement et c’est ce comité qui décide si l’étudiant bénéficiera du statut d’étudiant-entrepreneur.

Par ailleurs, la décision du comité se basera sur la qualité du projet de l’étudiant ainsi que sur sa motivation.

Les formalités de création de l’entreprise de l’étudiant-entrepreneur

 

Par rapport à la forme juridique de l’entreprise créé par l’étudiant, il est important de savoir qu’il a plusieurs choix. En effet, il a la possibilité de choisir une forme d’entreprise individuelle ou une forme de société unipersonnelle telle que la société par actions simplifiée unipersonnelle ou une entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée.

En choisissant de créer une entreprise individuelle, il a la possibilité de créer une entreprise individuelle classique ou une micro-entreprise (auto-entreprise). Pour cela, il faut que l’étudiant procède à la création de la structure en faisant la déclaration du début de son activité.

Il est important de savoir que l’entreprise doit avoir une adresse, plus précisément un siège social. En bénéficiant de l’accompagnement de PEPITE, il sera plus facile pour l’étudiant d’accéder à des espaces de coworking pour la domiciliation de son entreprise.

En choisissant de créer une forme de société unipersonnelle telle que la SASU ou l’EURL. Par rapport aux formalités de création de ces sociétés, les démarches sont presque identiques.

En effet, il est obligatoire pour la création de ces deux formes de société de procéder à la domiciliation de l’entreprise, la rédaction des statuts, la constitution du capital social (réalisation des apports), la publication d’un avis de création de la structure, la demande d’immatriculation.

La différence entre la création de ces deux formes de société réside sur la rédaction des statuts. En effet, pour la rédaction des statuts de l’EURL, elle est plus encadrée par la loi comparée à la rédaction des statuts de la SASU. C’est pour cette raison que la SASU est considérée comme une forme de société souple.

créer une entreprise en étant étudiant

Cet article était-il utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des votes : 0

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à évaluer ce message.