0
(0)

La domiciliation, une étape incontournable lors de l’immatriculation, représente de nombreux intérêts. Dans un premier temps, l’adresse permet de déterminer les lois applicables à la société et la compétence des différents organismes rattachés.

Dans un second temps, elle permet de localiser la société et de centraliser ainsi la réception des courriers. En ce qui concerne la réception des courriers, des aménagements sont prévus. La société peut recourir à la location d’une boîte aux lettres professionnelle en plus de son siège social.

Concrètement, la boîte aux lettres est un caisson disposant d’un portillon verrouillable.

À cet effet, il existe deux alternatives : recourir à la boîte aux lettres de la poste ou recourir à la boîte postale d’une société de domiciliation. Il convient de noter que la location d’une boîte aux lettres est l’alternative optée par la société domiciliée à l’adresse personnelle de son représentant légal.

Boîte aux lettres professionnelle : le recours à une boîte postale

Connue sous la mention « BP n ° », la boîte postale constitue un des services offerts exclusivement par La Poste. Le recours à la boîte postale correspond à la location d’un casier au sein d’une agence de La Poste.

La mise à disposition d’une boîte postale est un service d’externalisation de la réception des courriers et ne pourra pas ainsi servir de siège social d’une entreprise.

Quels sont les avantages et les inconvénients de cette alternative ? Quelle est la procédure à suivre pour ouvrir une boîte postale ?

  • Quels sont les avantages du recours à la boîte postale ?

Dans un premier temps, le recours à la boîte postale permet à l’entrepreneur d’avoir une adresse stable. Cet avantage est fondamental pour l’acheminement des courriers de l’entreprise, notamment lorsque celle-ci est contrainte de procéder à un transfert de siège social.

Dans un second temps, c’est la solution idéale pour l’entrepreneur ne disposant pas de locaux pour l’exercice de ses activités.

Dans un troisième temps, le recours à une boîte postale évite la divulgation de l’adresse personnelle de l’entrepreneur qui opte pour la domiciliation dans son local d’habitation.

Enfin, la boîte postale offre des mesures pour une réception sécurisée des courriers. Elle est également respectueuse de la confidentialité des documents.

  • Quels sont les inconvénients de recours à la boîte postale ?

Le recours à une boîte postale peut être incommode.

D’une part, l’entrepreneur est contraint de faire des déplacements pour la récupération des courriers.

D’autre part, la taille du caisson de la boîte postale ne permet pas à l’entrepreneur de recevoir des colis.

Enfin, le recours à la boîte postale peut être mal vu par les partenaires de l’entrepreneur.

  • Quelle est la procédure à suivre pour ouvrir une boîte postale ?

Avant de procéder au dépôt de demande d’ouverture d’une boîte postale, il convient de préciser les besoins de l’entrepreneur en matière d’externalisation de la réception des courriers. L’abonnement peut être saisonnier, mensuel ou annuel selon les besoins.

Pour ce faire, il convient de fournir les pièces suivantes :

Lorsque les pièces sont complètes, l’entrepreneur obtient immédiatement un numéro BP et la clé du casier.

Boîte aux lettres professionnelle : le recours à une société de domiciliation

Avant de voir les avantages et inconvénients ainsi que la procédure relative au recours à la société de domiciliation, il importe de faire un rappel sur le fonctionnement de la société de domiciliation.

  • Rappel sur le fonctionnement de la société de domiciliation

Le recours à la société de domiciliation est également appelé domiciliation commerciale. La société de domiciliation est un professionnel de la domiciliation. En tant que tel, il doit être titulaire de l’agrément préfectoral autorisant l’exercice de ce type d’activités.

La société de domiciliation propose des services diversifiés. D’une part, elle met à la disposition de l’entrepreneur une boîte aux lettres professionnelle. Cela signifie qu’elle met à la disposition de son client une adresse permettant la réception des courriers.

Contrairement à cette fonction première, la société de domiciliation offre un service de gestion des courriers : réception, tri, réexpédition.

D’autre part, la société de domiciliation propose un service d’accompagnement administratif (dans la réalisation des formalités), juridique et comptable.

  • Quels sont les avantages du recours à la boîte de domiciliation ?

Les avantages sont nombreux, on peut citer :

  • Dans un premier temps, pareillement à la boîte postale, la boîte aux lettres professionnelle de domiciliation est une alternative permettant d’éviter la divulgation de l’adresse personnelle de l’entrepreneur.

  • Dans un second temps, c’est une alternative pratique et moins coûteuse. En effet, mis à part la jouissance d’une boîte aux lettres, l’entrepreneur bénéficie d’un service diversifié. Par ailleurs, il bénéficie d’un service de réexpédition des courriers. En outre, l’entrepreneur bénéficie d’un local équipé.

  • Enfin, la société de domiciliation propose un large choix d’adresses prestigieuses. De telles adresses permettent d’améliorer la visibilité et la crédibilité de l’entreprise cliente.

 

  • Quels sont les inconvénients du recours à la boîte de domiciliation ?

Le recours à la domiciliation commerciale n’est pas sans inconvénient. En effet, d’une part, par rapport au recours à une boîte postale, le recours à la boîte de domiciliation est considéré comme étant moins rapide. D’autre part, cette alternative n’est pas toujours recommandée pour tous les types d’activités.

  • Quelles sont les démarches à suivre pour obtenir une boîte de domiciliation ?

Il convient de souligner que les démarches peuvent être réalisées en ligne ou par courrier. Dans l’un ou l’autre cas, la procédure à suivre est la même.

  • La première étape est le choix de la société de domiciliation. Pour éclairer votre choix, il convient de prendre en compte divers critères.
    Premièrement, il y a la conformité de la société de domiciliation aux exigences légales (possession d’un agrément).
    Deuxièmement, les adresses proposées doivent correspondre au domaine d’activités de l’entreprise. Enfin, le coût de la domiciliation est un critère important.

  • La deuxième étape est la signature du contrat de domiciliation. Pour ce faire, l’entrepreneur doit parvenir toutes les pièces exigées par ce professionnel de la domiciliation.

 

Boîte aux lettres professionnelles

Cet article était-il utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des votes : 0

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à évaluer ce message.