Legalstart : Avez-vous une opinion formée sur cette entreprise ?

La technologie au service de l’entrepreneuriat. Cette phrase résume toutes les opportunités offertes par la technologie aux entrepreneurs. De la création, passant par la domiciliation et par la réalisation des obligations comptables jusqu’à la dissolution, tout peut se faire en quelques clics. Cela est possible grâce à la legaltech dont le géant du domaine est Legalstart. Le legaltech est un terme désignant une plateforme juridique en ligne.

Faisons un focus sur ce pionnier du legaltech dans les prochains paragraphes.

Legalstart : présentation de cette plateforme juridique en ligne

« Legalstart, l’outil qui soigne la phobie administrative des entrepreneurs », telle est la description de ce géant du legaltech donnée par Forbes dans l’un de ses articles.

C’est effectivement le cas, car l’ambition principale de cette plateforme juridique en ligne est de faciliter la vie des entrepreneurs dans tout ce qui est démarche administrative. Et plus de 100 000 entreprises peuvent en témoigner.

Legalstart (dont le nom commercial est Yolaw) a été créée en 2012 par Pierre Aïdan, Timothée Rambaud et Stéphane Le Viet. Les services de cette société sont généralement à destination des microentreprises et des petites ou moyennes entreprises.

Depuis son lancement commercial en mars 2014, Legalstart a connu de nombreux succès dans le domaine. Au cours de l’année 2016, Legalstart est lauréat du Concours de l’innovation numérique de BPI France ; il fait également partie du Palmarès des Start-ups de l’Année, EY et l’Express.

En avril 2018, elle intègre le capital de Legafrik, une plaforme juridique en ligne africaine. En novembre 2018, ce géant de la création d’entreprise a élargi ses services en proposant la comptabilité en ligne. Enfin, en 2019, Legalstart a réalisé une levée de fonds de plus de 15 millions d’euros par le biais du fonds ISAI.

Legalstart : les atouts de cette plateforme juridique en ligne

Nous allons présenter que 4 raisons pour choisir Legalstart pour la réalisation des différentes démarches administratives.

  • 1er atout : Sécurité et sérénité

Pourquoi sécurité et sérénité ? Les dossiers du client sont entre de bonnes mains. En effet, le traitement de chaque cas et de chaque dossier est assuré par un juriste expert.

Grâce à l’expertise et à l’expérience des personnels, le client peut être serein. Avant d’envoyer les dossiers au centre de formalités des entreprises, les agents de Legalstart procèdent à des vérifications, pour que les demandes ne soient pas invalides ou irrecevables.

  • 2e atout : La simplicité des démarches

Il n’est pas besoin d’être expert en informatique pour pouvoir bénéficier des services de Legalstart. L’équipe de ce pionnier de la création d’entreprises a eu à cœur d’alléger la manipulation et l’utilisation des options du site.

En outre, grâce à Legalstart, la réalisation des démarches devient simple et claire. En effet, c’est la plateforme qui se charge de la relation avec l’administration. Pour le client, il lui suffit de suivre les instructions demandées, notamment en remplissant un formulaire. Tout cela se fait en ligne.

  • 3e atout : La rapidité des services

« Le temps, c’est de l’argent », le temps est précieux pour l’entrepreneur. Legalstart avait bien compris ce concept de l’entrepreneuriat. C’est ainsi que le traitement de tous les dossiers par les experts est accéléré.

L’accélération des démarches est possible grâce à l’expertise et au réseau de partenaires de la plateforme. Ce qui permet à l’entrepreneur de démarrer rapidement son activité.

  • 4e atout : Le tarif des services

Legalstart propose des services à un coût inférieur à la moyenne. Elle propose des services de qualité à moindre coût, ou tout au moins à un coût adapté au budget du client. Tout ce qu’il faut savoir sur le tarif sera abordé dans un autre paragraphe. Il convient de souligner que lors de la conclusion de contrat, il n’existe pas de frais cachés.

Legalstart : les services proposés par cette plateforme juridique en ligne

Tout ce qui est démarche administrative relative à la vie d’une entreprise est assuré par cette plateforme en ligne.

Ainsi, en premier lieu, elle procède à la création d’entreprises, quelle que soit la forme juridique (SASU, SAS, SARL, EURL, microentreprise…) et également la création d’association.

En second lieu, elle réalise les démarches relatives à la modification de la situation de l’entreprise. Ce sont notamment : le changement de siège social, le changement de président (SAS) et le changement de gérant. Toute modification pouvant être apportée aux statuts de la société.

En troisième lieu, le client peut déléguer à Legalstart le dépôt de marque, l’augmentation de capital ou l’approbation des comptes.

En quatrième lieu, parallèlement à la création, Légalstart peut assurer les démarches relatives à la fermeture d’une société : dissolution et liquidation.

Enfin, Legalstart a élargi sa gamme de services en lançant la comptabilité en ligne. En conséquence, le client peut déléguer à ce géant du legaltech la réalisation de ses obligations comptables.

Legalstart : tout ce qu’il faut savoir sur le tarif

Le tarif proposé est adapté à tous les budgets. Pour ce faire, Legalstart propose 3 types de tarifs : l’offre STARTER, l’offre STANDARD et l’offre PREMIUM.

  • Offre STARTER

  • à 0 euro HT + frais administratifs ;

  • statuts ;

  • dossier complet.

 

  • Offre STANDARD

  • 129 € HT + frais administratifs ;

  • Offre starter ;

  • + validation du dossier ;

  • + immatriculation au greffe.

 

  • Offre PREMIUM ou SUR MESURE

  • à partir de 279 € HT + frais administratifs ;

  • offre standard ;

  • + traitement du dossier en 24 h : ce délai compte à partir de la réception du dossier complet et conforme par le formaliste ;

  • + assurance anti-rejet du greffe ;

  • + Assistance Legalstart offerte pendant 30 jours. Après ce délai de 30 jours, le client peut bénéficier d’une assistance de la plateforme pour 29,90 € HT par mois.

NOTE : Les frais administratifs affichés ci-dessus concernent les frais administratifs obligatoires. Ce sont notamment les frais relatifs à la publication d’une annonce légale et les frais relatifs à l’immatriculation au greffe.

Legalstart

0 0 votes
Rating
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Derniers articles

Legalstart : Avez-vous une opinion formée sur cette entreprise ?